PARIS – 2 juin 2015 – Adieu les cadenas de l’amour. D’ici le 8 juin, le Pont des arts aura retrouvĂ© sa lĂ©gĂšretĂ© originelle. Les services municipaux auront enlevĂ© les grilles surchargĂ©es par ces tĂ©moignages d’amour un peu trop pesants : 45 tonnes au total vont ĂȘtre collectĂ©es. Les travaux ont dĂ©butĂ© lundi sous le regard de dizaines de touristes, un peu déçus d’arriver trop tard pour immortaliser leur flamme. « C’Ă©tait inscrit en prioritĂ© sur mon agenda. Maintenant me voilĂ  ici et ça arrive! Je suis trĂšs triste», se lamente en souriant une touriste amĂ©ricaine.
Tristesse loin d’ĂȘtre partagĂ©e par les Parisiens. AprĂšs une pĂ©tition signĂ©e par 10.000 personnes et l’effondrement d’une grille en juin 2014, le dĂ©bat s’Ă©tait dĂ©placĂ© sur le terrain de la sĂ©curitĂ©. MĂȘme si la coutume est pratiquĂ©e par les touristes dans d’autres villes du monde, Paris a dĂ©cidĂ© de se libĂ©rer ses ponts. « Nous avons demandĂ© Ă  4 artistes de rue de dĂ©corer le Pont des Arts pendant 5 ou 6 mois et aprĂšs, nous poserons des plexiglas, et il sera interdit d’accrocher des cadenas sur le pont » annonce Bruno Juillard, adjoint Ă  la Culture.
L’avenir des 700.000 cadenas rĂ©cupĂ©rĂ©s n’est pas encore trĂšs clair. Une rĂ©flexion sur leur recyclage est en cours annonce la mairie.

View at DailyMotion