VidĂ©o insĂ©rĂ©e au sein de l’installation „Cell Medusa”
2010, sphère 52 cm, plexi, miroirs, matériaux divers.
vidéo silencieuse : 6’09’’ en boucle

En 1598, Le Carvage peignait “Méduse”, se représentant lui-même
sous ces traits mythologiques, horrifié face à sa mort. Aujourd’hui,
je revisite ce motif, entre l’enchantement et la frustration du regard.
De la source lumineuse d’un oculus convexe, apparaît Méduse, en
mouvement, irrémédiablement face à son reflet, la dominant telle
l’Epée de Damoclès.

View at DailyMotion